Trouvez le meilleur cannabis

Le CBD pour soulager la douleur

Produits au CBD / juin 20, 2021

Lorsqu’il s’agit d’atténuer des douleurs persistantes ou chroniques, nombreux sont ceux qui ont des réticences à prendre des médicaments sur ordonnance. De plus en plus de gens souffrant de douleurs chroniques se tournent donc vers le CBD pour soulager la douleur.

Bien qu’il existe de nombreuses thérapies alternatives dans le monde, leur efficacité fait l’objet d’un vif débat entre praticiens et scientifiques.

Dans cet article, nous allons approfondir le sujet et exposer les faits scientifiques sur lesquels reposent l’engouement pour le CBD dans le but de soulager la douleur. Lorsque vous aurez assimilé ces informations, nous vous encourageons à continuer à vous informer sur les thérapies alternatives alors que les grandes entreprises pharmaceutiques tentent de nous imposer leurs médicaments antidouleur sur ordonnance.

Comment utilise-t-on le CBD aujourd’hui

Le chanvre est la principale source de CBD utilisée aux États-Unis.

Jusqu’à récemment, le chanvre, et par conséquent le CBD, étaient interdits dans le traitement à grande échelle, tout comme les concentrés sous forme d’huiles, de teintures et d’autres produits permettant d’ingérer du CBD.

Les raisons de cette interdiction sont multiples et complexes, mais pour simplifier, on peut dire que la concurrence dans le secteur et la peur du THC ont été les principaux freins à la légalisation du CBD.

Avec l’assouplissement de la réglementation, les produits à base de CBD ont fait leur entrée sur le marché sous diverses formes. Positionné principalement comme une substance permettant de soulager la douleur, l’anxiété et l’inflammation, le CBD est rapidement devenu une alternative majeure aux méthodes traditionnelles de gestion de la douleur.

Si de nombreux patients prennent du CBD, c’est parce qu’il ne contient aucune autre substance psychoactive présente dans le cannabis, comme le THC.

Grâce à sa capacité à atténuer efficacement la douleur sans les effets indésirables du THC et des opioïdes, il est fort probable que la consommation du CBD pour gérer la douleur va grandement augmenter.

Quels types de douleurs le CBD peut-il aider à traiter ?

Des recherches sont en cours sur les possibilités d’utilisation des produits à base de CBD pour soulager différents types de douleur. Nombreux sont ceux, autant des personnes que des organisations du monde entier, qui recherchent avec ferveur les applications possibles de cette précieuse substance.

La forme du CDB donne une bonne indication sur la manière dont il faut l’utiliser.

Douleur inflammatoire

Par exemple, dans le cas de la douleur inflammatoire, le European Journal of Pain a mené une étude sur un modèle animal qui a montré que le gel de CBD appliqué sur la peau peut être efficace pour soulager la douleur inflammatoire associée à l’arthrite.

Dans le cadre de cette étude, du gel de CBD a été appliqué sur des rats atteints d’arthrite pendant quatre jours. L’équipe chargée des tests a observé une diminution de l’inflammation et des signes de la douleur, sans effets secondaires notables.

Les humains qui utilisent des produits topiques à base de CBD ont rapporté les mêmes résultats, sans aucun effet secondaire. Cependant, très peu d’études ont été menées en laboratoire sur des sujets humains pour étayer officiellement ces témoignages anecdotiques.

 

Sclérose en plaques

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie auto-immune qui affecte le corps dans son ensemble et provoque de violentes douleurs. La maladie agit sur les nerfs et le cerveau pour provoquer les douleurs chez les personnes atteintes.

Les personnes atteintes de SEP souffrent aussi souvent de spasmes musculaires. Ils peuvent se manifester dans des cas sérieux, causant des troubles supplémentaires au malade.

On a constaté que le CBD atténue à la fois la douleur et les spasmes musculaires associés, bien que le soulagement ne soit que modéré. Tout comme les résultats d’efficacité dans le soulagement anti-inflammatoire chez l’être humain, les applications dans le traitement de la SEP nécessitent également des études plus approfondies.

Cancer et chimiothérapie

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un traitement absolu de la douleur associée au cancer et à la chimiothérapie, le CBD a été qualifié d’option efficace lorsqu’il est utilisé comme traitement complémentaire.

Les recherches préliminaires semblent indiquer qu’il est surtout efficace pour combattre les nausées et la perte d’appétit résultant des séances de chimiothérapie et de radiothérapie.

Aux États-Unis, il n’existe aucune option approuvée par la FDA pour ceux qui souhaitent atténuer les symptômes de la chimiothérapie sans avoir recours au THC. Ceux qui acceptent d’inclure cette substance chimique psychoactive dans leur traitement pourront se tourner vers deux solutions : le Marinol sous forme de capsule et le Syndros sous forme de teinture.

Le Nabiximols est un spray oral contenant à la fois du THC et du CBD. On peut l’utiliser au Canada et en Europe comme remède à la douleur associée aux cancers. Malgré ses bons résultats, le produit reste indisponible aux États-Unis.

Douleur chronique générale

Potentiellement l’application ayant fait l’objet du plus grand nombre d’études, le CBD utilisé pour traiter la douleur chronique générale a donné des résultats prometteurs.

Des dizaines d’études ont été menées et les résultats sont concluants : le CBD pour la gestion de la douleur est efficace contre les douleurs chroniques générales.

L’une de ces études, publiée dans le European Journal of Pain, souligne l’efficacité du CBD dans la gestion de la douleur. Toutefois, les mécanismes qui interviennent demeurent incertains.

Dosage du CBD pour le traitement de la douleur

Le CBD n’ayant pas fait l’objet d’autant de recherches que les médicaments contrôlés par la FDA et n’étant pas soumis à la même réglementation, le dosage peut varier considérablement selon la personne et l’utilisation.

Il est donc important de consulter un médecin avant de s’administrer du CBD pour traiter une maladie.

Cette consultation vous donnera un bon point de départ en termes de dosage pour votre cas particulier. Vous pourrez ensuite augmenter ou diminuer progressivement la dose pour atteindre le soulagement souhaité.

Effets indésirables

La plupart des gens tolèrent bien le CBD pour la gestion de la douleur, sans constater d’effets indésirables.

Comme de nombreuses substances chimiques, le CBD peut produire des effets secondaires inattendus chez certaines personnes. Toutefois, ces effets secondaires sont relativement bénins.

Selon le NIH sur la sécurité et les effets secondaires du cannabidiol, les effets secondaires les plus courants constatés en laboratoire sont les suivants :

  • Fatigue
  • Diarrhée
  • Modification de l’appétit
  • Perte ou gain de poids

Ces effets indésirables peuvent être aggravés, et d’autres peuvent apparaître, lorsque le CBD est utilisé conjointement avec des médicaments sur ordonnance. Ces interactions peuvent amplifier ou diminuer l’efficacité du CBD ou du médicament en question.

Selon la façon dont le CBD est utilisé, l’utilisateur peut également s’exposer à des problèmes pulmonaires.

Chaque fois que vous envisagez d’absorber une nouvelle substance alors que vous suivez un traitement, il est important de consulter votre médecin au préalable. Ce dernier est le mieux placé pour connaître votre état de santé actuel et savoir comment la nouvelle substance que vous vous apprêtez à absorber peut altérer les effets des médicaments que vous prenez.

Les dernières infos sur le cannabis