Trouvez le meilleur cannabis
hybrid Ww

White Widow

Une variété hybride cérébrale

White Widow, célèbre pour sa production incroyablement élevée de résine, est un hybride populaire à dominante sativa, particulièrement énergisant. Elle a été conçue par les producteurs néerlandais de Green House Seeds dans les années 1990 à partir d’un mélange de variétés indica du Brésil et sativa du sud de l’Inde. Il n’a pas fallu longtemps pour que White Widow devienne aussi populaire que des souches comme Northern Lights et Haze, et elle a remporté la High Times Cannabis Cup en 1995 et de nombreuses autres récompenses depuis lors. White Widow a été sélectionnée spécialement pour sa profusion de trichomes et elle est particulièrement appréciée pour la fabrication du hasch. White Widow a une contenance moyenne en THC de 20 %, mais certains phénotypes sont encore plus riches en THC.

Les fleurs de White Widow sont grosses et légèrement coniques. Les bourgeons ressemblent plus à sativa qu’à indica et ont une texture souple et duveteuse qui se sépare facilement bien qu’elle soit plutôt collante. Ses feuilles sont vertes et ses pistils rarement visibles.

Lorsque cette variété est cultivée correctement, les têtes de White Widow sont entièrement recouvertes de trichomes à longues tiges, qui lui confèrent à la fois sa couleur et son nom. La variété est connue pour son odeur particulièrement piquante et ammoniacale. Lorsqu’on sépare les bourgeons, l’odeur libérée ressemble davantage à celle du haschisch ou de l’encens. La fumée est douce et truculente, moins fruitée que d’autres variétés populaires. Cependant, lorsqu’on la brûle, elle dégage une odeur particulièrement forte.

On peut cultiver cette souche à partir de graines ou bien la cloner en prélevant des boutures sur un plant mature et en bonne santé. Elle est très résistante aux moisissures et peut donc être cultivée en extérieur, mais elle a besoin d’un climat méditerranéen avec des températures comprises entre 21 et 27 °C (70-80 °F). Alors que la White Widow procure le high caractéristique de sativa, le plant ressemble plus à indica durant sa phase végétative. Les plants sont touffus et dépassent rarement 1,80 m de haut. Ils fleurissent en neuf semaines lorsqu’on les cultive en intérieur et produisent environ 400 à 600 grammes par m².

White Widow est un excellent exemple des souches étonnantes produites aux Pays-Bas. Elle procure un high cérébral qui permet en général aux utilisateurs de rester fonctionnels et pleinement conscients. Elle est populaire auprès de ceux qui cherchent à se sociabiliser et est devenue la variété préférée d’utilisateurs du monde entier. Son patrimoine génétique est très solide : elle a été créée à partir de landraces brésiliens et sud-asiatiques et est donc devenue une souche utile pour l’expérimentation de croisements. Elle est aussi à l’origine de nombreux hybrides populaires comme White Russian et The White.

Bien que ce ne soit pas la plus savoureuse des variétés, ses effets sont très rapides. Les utilisateurs disent être plus à l’écoute de leur environnement et décrivent une amélioration presque instantanée de leur humeur. Ils affirment également qu’elle leur donne l’énergie utile pour des tâches banales comme le ménage, mais aussi pour des tâches plus complexes. On lui attribue également des effets psychédéliques comme la distorsion visuelle et l’amélioration de la perception. Grâce à ses effets hautement cérébraux, cette variété est plus psychologique que physique. Elle est cependant assez puissante et il convient donc de la doser avec soin.

Les dernières infos sur le cannabis